2022  Petits échanges, grande destinée  - (durée 41' )

Tentative de dialogue et d'approche philosophique du chien compagnon et plus généralement du vivant...

Musique : Jean Poinsignon

Textes d'inspiration de Marc Alizard, Vinciane Despret, Donna Harraway, Patrick Leboutte, Konrad Lorenz et Pablo Servigne

Note d'intention : 

Avec ce film, je tente de tisser des liens avec mon animal de compagnie, en le filmant

au quotidien, en épiant ses faits et gestes. Je le regarde et me questionne sur sa façon

de percevoir le monde. Le chien devient ainsi une sorte de médium qui met en action

une pensée. Je me documente sur l’éthologie et relie des écrits de philosophes pour

constituer ma réflexion sur le vivant. (Donna Haraway, Vinciane Despret, Konradt Lorenz,

Pablo Servigne…)

Ces textes rassemblés constituent ma voix off, augmentée de quelques propos personnels.

J’expérimente aussi des phases de dialogues avec mon chien. J’improvise avec

lui, je le questionne, pour le faire réagir. Ses attitudes sont d’une grande expressivité, il

réagit à mes mots, et me regarde dans les yeux.

« Il n’y a que deux espèces qui sont capable de se donner entièrement à la camaraderie

avec les yeux : l’homme et le chien » Jean Michel Wyl.

Plus largement, ce film devient le reflet de mes préoccupations à l’aune d’une mutation

de notre société.

Mon chien Soko, devrait vivre une quinzaine d’année, j’ai 60 ans, que serai je devenu à

75 ans dans ce monde finit où l’on nous a fait croire à une croissance infinie ?